Passer au contenu principal

Comment aider une personne dans des moments difficiles

Une personne qui vit un deuil à la suite d’un décès, d’une séparation, d’une maladie ou de toute autre perte peut souvent avoir le sentiment de ne pas être comprise par son entourage. Pour certains, c’est un défi de comprendre les comportements, les réactions et les émotions d’une personne en deuil. On voit et on entend donc souvent des endeuillés dire qu’ils se sentent seuls et incompris pendant cette période douloureuse.

On me demande fréquemment comment aider une personne qui vit un deuil. Je trouve ces gens très attentionnés, car il n’est pas toujours évident de savoir quoi dire et quoi faire en présence d’une personne qui vit des moments difficiles. J’aimerais vous sensibiliser sur les choses à dire et à ne pas dire ou à faire et à ne pas faire.

Trouver les bons mots pour une personne en deuil
On doit éviter de faire des commentaires qui vont contre ce que la personne ressent, car elle peut avoir l’impression d’être jugée et cela peut être culpabilisant. Il est donc possible qu’elle se mette une pression pour aller mieux rapidement.

Ainsi, ne dites pas : « Arrête de pleurer. » « Sois forte. » « Prends-toi en main. » « Passe à autre chose. » « Essaie d’oublier. »  « Ne pense pas à cela. » « Avec le temps, ça va aller mieux. » « Tu trouveras mieux. » « Laisse le temps passer. » 

Dites plutôt des affirmations réconfortantes telles que : « C’est normal d’avoir cette douleur. » « C’est normal d’être triste, en colère ou découragé (ou tout autre sentiment qu’elle vous mentionne). »  « Pleure, cela te fera du bien. »  « Laisse-toi aller. » « Je suis là pour toi. »

Les gestes qui réconfortent
La parole n’est pas l’unique élément dont il faut tenir compte; il y a aussi notre façon d’agir. Il est primordial de ne pas juger l’autre personne, mais de lui démontrer qu’elle peut avoir confiance en vous, que vous êtes là pour elle et que vous la comprenez du mieux que vous le pouvez. 

Plusieurs ont le réflexe de donner automatiquement des conseils. Je vous suggère de le faire uniquement si la personne vous le demande. Par contre, si vous croyez qu’une aide professionnelle lui serait d’une grande utilité et que vous ne savez pas comment amener le sujet, formulez votre suggestion en question, en lui demandant par exemple ce qu’elle pense de cette idée. 

Lorsqu'on ne va pas bien, on a tendance à s’isoler et à ne pas vouloir de contact avec les autres. Si vous connaissez une personne dans cette situation, démontrez-lui que vous êtes tout de même présent pour elle par un appel, un petit message ou une visite, ou en lui préparant des plats, en l’invitant à faire des activités et en continuant à le faire même si la personne refuse à quelques reprises. On ne doit pas en faire une affaire personnelle, car c’est un comportement normal.

Ce qui est efficace pour quelqu'un qui souffre est de pouvoir compter sur une personne qui démontre de l’empathie, de la compréhension et une écoute active. Acceptez l’autre tel qu’il est et accueillez-le dans son état. Mal pris, si vous ne savez pas du tout comment agir, demandez-lui simplement ce que vous pouvez faire pour lui.  
L’important est de faire de votre mieux avec votre cœur et dans l’amour!   






Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Les 4 phases du deuil

Selon les recherches, lors d'un deuil, nous passons par des phases ou des étapes dont différents spécialistes les ont qualifiées à leur façon.   Dans cet  article, il sera question de 4 phases vécues pendant le deuil, et ce, décrite par le psychiatre Français, Dr. Christophe Fauré dans son livre  «  Vivre le deuil au jour le jour ».  Il est important que vous sachiez, que rien de ce qui est écrit dans ce texte n'est   définitif.   N'en faites pas votre affaire, ne prenez pas tout au sérieux ne prenez donc pas tout au pied de la lettre, si certaines choses ne vous parlent pas ou que vous ne le ressentez pas, c'est parfait ainsi. Un autre point que je dois mentionner: il n'y a pas d'ordre à respecter dans les phases. Nous pouvons donc passer d'une à l'autre.  Chaque deuil est différent et unique! LES 4 PHASES DU DEUIL 1. CHOC, SIDÉRATION ET DÉNI  Au moment de la nouvelle, il peut y avoir comme un e ngourdissement mental et émotif, nous pouvons ê

Perdre son partenaire de vie

Lorsque nous perdons notre partenaire de vie suite au son décès, nous traversons le #deuil du passé, du présent et du futur. Le passé est rempli de souvenirs et d’expériences qui définissent une partie de qui nous sommes aujourd’hui.  Avec notre partenaire, nous partagions notre histoire, notre rencontre, des anecdotes, on pouvait lui parler de nos joies, nos peines, nos inquiétudes... Et maintenant, avec qui pourrons-nous faire cela? C’est avec cette personne que nous avions un passé en commun. Dans le présent , c’est une absence plutôt physique . Le manque de sa présence, ses câlins, ses baisers, son toucher, sa voix, ses paroles, son odeur, ses habitudes, ses effets personnels. Le moment que notre regard croise l’endroit où il ou elle s’assoyait et qui nous rappelle combien il nous manque. Il y a aussi une absence psychologique , nous avons perdu la personne avec qui on se confiait le plus, celle qui nous conseillait le mieux, celle dont son niveau intellectuel et son ra

Les 5 phases du deuil amoureux

Vivre un divorce ou une séparation, peut vous donnez l'impression que quelque chose s'écroule en vous. Il est important de vivre ces émotions, afin de bien faire son deuil. En connaissant les 5 phases du deuil amoureux, vous comprendrez et accepterez mieux vos émotions et réactions. Les 5 phases du deuil amoureux 1. La dévastation L'annonce de la rupture vient tout juste d'avoir lieu. Vous avez l'impression de vivre un cauchemar. Vous êtes sous le choc. Vous pouvez vous sentir démuni et vous vous demandez si vous aurez la force de passer à travers cette rupture. Vous êtes dévasté et vous vivez plusieurs émotions fortes. C'est l'étape la plus difficile en souffrance. C'est aussi dans cette phase que vous allez ressentir le plus de maux physiques tels que des nausées, des vomissements, une perte d'appétit, un trouble de sommeil, des maux de tête, des maux d'estomac, des maux de dos ou autres maux. Le défi lors de cette période, est de ne p